Anticiper les changements climatiques
en Nouvelle-Aquitaine

Depuis longtemps, la Nouvelle-Aquitaine s’est dotée d’ambitions élevées en matière de transition énergétique et écologique. Ainsi, la Région s’est notamment fixée des objectifs concrets et forts à l’horizon 2020, visant une réduction de 30 % des émissions de gaz à effet de serre et une réduction de 30 % des consommations d’énergie, mais aussi de porter à 32 % la part des énergies renouvelables.

C’est pourquoi nous avons engagé la sortie des pesticides avec les acteurs économiques. C’est pourquoi, aussi, la Nouvelle-Aquitaine a commandé en 2015 le rapport « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine – Pour agir dans les territoires » auprès d’Hervé Le Treut et 240 chercheurs afin d’établir un état des lieux régional unique en matière de changement climatique, prenant en compte toutes les conséquences naturelles et socio-économiques de la dégradation de notre environnement. C’est pourquoi je suis heureux que la ville de La Rochelle sensibilise le grand public à travers cette belle exposition « Climat Océan ». Parce que l’urgence est là !

Car, je le rappelle, une étude publiée par le Muséum d’Histoire Naturelle et le CNRS en mars 2018 a démontré que 30 % des espèces d’oiseaux des champs auront disparu dans 15 ans. Hélas, les oiseaux suivent les mêmes tendances dramatiques que les abeilles et les insectes, rompant la chaîne de la biodiversité. Dans ces conditions, qui pourrait nier cette sixième extinction de masse qui nous menace ?
Elle concerne également nos océans, véritables poumons de la planète.

À nous toutes et tous, élus comme citoyens, de nous mobiliser et de nous donner les moyens de réussir à éviter le pire qui nous guette afin de préserver notre magnifique patrimoine naturel. C’est tout l’enjeu de cette exposition.

Alain Rousset

Président de Région
Nouvelle-Aquitaine